Cangel Best Lovers

Nostalgique ou passionné de la relation Cordy/Angel? Ou de la série qui l'a vu naître? Venez vite nous rejoindre, ce forum est fait pour vous.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les paroles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.a.k
Jensen Girl
Jensen Girl


Féminin
Nombre de messages : 31378
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Les paroles   Mer 11 Juil 2007, 23:45

Souvent, on aime une chanson parce que les paroles nous touchent particulièrement. Ou parce qu'on les trouve belles, émouvantes, amusantes, tellement vraies, ...

Ici, vous pourrez nous faire partager les paroles de vos chansons préférées.

_________________




Citation :
Now, these kids are not destined. In fact, loving each other was a byproduct of their destinies in the sense of their destinies brought them together, but them loving each other actually pushed against their destinies. Their destiny is the mission. Their love distracts from that. The mission wins out. This is their great tragedy. ~ anythingbutgrey, about Cangel



Dernière édition par le Sam 06 Oct 2007, 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
clement
Cordy&Angel
Cordy&Angel


Masculin
Nombre de messages : 2597
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Les paroles   Mer 11 Juil 2007, 23:52

Oula fallez pas me dire sa . Je vais debuter par une chanson , LA chanson quoi ... Tellement vrai ... "Avec le temps" ...

Avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie le visage et l'on oublie la voix
le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
avec le temps tout s'évanouit

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
mêm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueules
à la gal'rie j'farfouille dans les rayons d'la mort
le samedi soir quand la tendresse s'en va tout' seule

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre à qui l'on croyait pour un rhume, pour un rien
l'autre à qui l'on donnait du vent et des bijoux
pour qui l'on eût vendu son âme pour quelques sous
devant quoi l'on s'traînait comme traînent les chiens
avec le temps, va, tout va bien

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie les passions et l'on oublie les voix
qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu
et l'on se sent glacé dans un lit de hasard
et l'on se sent tout seul peut-être mais peinard
et l'on se sent floué par les années perdues- alors vraiment
avec le temps on n'aime plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 7885
Age : 31
Localisation : Au paradis ... Avec mes Anges, dans les bras de mon Superman .
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: Re: Les paroles   Mer 11 Juil 2007, 23:56

ROOO ta chanson est dèprimante terrible et je en suis pas d'accord avec elle :mr:

_________________

http://paradisdesseries.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cangelbestlovers.positifforum.com/
a.a.k
Jensen Girl
Jensen Girl


Féminin
Nombre de messages : 31378
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Les paroles   Jeu 12 Juil 2007, 00:07

T'inquiète, moi aussi je compte squatter ce sujet (c'est un peu pour ça que je l'ai ouvert, lol).

J'adore Avec le temps. C'est une chanson magnifique, j'ai des frissons à chaque fois que je l'entends, peu importe qui l'interprète.


Moi je vais renchérir direct avec une chanson tout aussi belle qui me prend aux tripes à chaque fois que je l'entend:

Ça fait mal - Christophe Maé

Qu'elle était belle à t'écouter,
Sur ta voix son corps dansait
Dans ces dentelles virevoltait
L'effet d'un corps de balet.
Papa tu as pris la route sans dire adieu
Papa tu as laissé son corps, je t'en veux.

Ça fait mal de vivre sans toi
Elle a mal et tu ne t'imagines même pas
Comme ça fait mal de rire sans toi
Elle a mal et tu ne reviendras pas.

Qu'elle était belle à tes côtés
Dans son regard je voyais
Que tu faisais d'elle un conte de fées
Sur toi elle se reposait
Papa tu as pris la route sans dire adieu
Papa tu as laissé son coeur, je t'en veux

Ça fait mal de vivre sans toi
Elle a mal et tu ne t'imagines même pas
Comme ça fait mal de rire sans toi
Elle a mal et tu ne reviendras pas

Oh non, papa
Tu ne reviendras pas

Ça fait mal de vivre sans toi
Elle a mal et tu ne t'imagines même pas
Comme ça fait mal de rire sans toi
Son sourire appelle au secours
Il est sans amour

Ça fait mal de vivre sans toi
Elle a mal et tu ne t'imagines même pas
Comme ça fait mal de rire sans toi
Elle a mal et toi, tu ne reviendras pas

Et toi, tu ne reviendras pas
Et toi, tu ne reviendras pas
Et toi, tu ne reviendras pas,
Oh papa

Et toi, tu ne reviendras pas
Et toi, tu ne reviendras pas
Et toi, tu ne reviendras pas
Oh papa


_________________




Citation :
Now, these kids are not destined. In fact, loving each other was a byproduct of their destinies in the sense of their destinies brought them together, but them loving each other actually pushed against their destinies. Their destiny is the mission. Their love distracts from that. The mission wins out. This is their great tragedy. ~ anythingbutgrey, about Cangel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
clement
Cordy&Angel
Cordy&Angel


Masculin
Nombre de messages : 2597
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Les paroles   Jeu 12 Juil 2007, 00:24

Ooo ça fait mal elle est trop triste ... Christophe l'interprete merveilleusement bien :) .

Et ange , moi je trouve qu'avec le temps est tres vrai ... Mais on la proposera sur un debat dans les semaines qui suivent :D
ça pourrait etre sympa :) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a.a.k
Jensen Girl
Jensen Girl


Féminin
Nombre de messages : 31378
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Les paroles   Sam 14 Juil 2007, 20:40

Bonne idée de débat, en effet ^^

Encore une chanson de Christophe Maé que j'aime particulièrement. Je trouve que c'est vraiment un bel hommage aux mamans (du moins à la sienne, et ça me fait beaucoup penser à la mienne aussi)

Maman - Christophe Maé

Quand je la regarde faire, j'ai les larmes aux yeux
Mais ce n'est qu'une mère qui voudrait être le bon Dieu
Ce n'est qu'une mère qui voudrait être le bon Dieu
Pour ne jamais voir l'enfer dans le vert de mes yeux
Alors je danse vers des jours heureux
Alors je danse vers et je m'avance vers
Des jours heureux

Refrain :
Je t'aime, je t'aime
Maman, maman
Je t'aime passionnément
Je t'aime, je t'aime
Maman, maman
Je t'aime simplement

Quand je regarde mon père et ses yeux amoureux
Elle sera sûrement la dernière dans ses bras à lui dire adieu, adieu
Elle a mal sans en avoir l'air pour qu'autour d'elle ceux
Qui la regardent faire ferment les yeux
Pour qu'autour d'elle ceux qui la regardent faire n'y voient que du feu

Refrain (x2) :
Je t'aime, je t'aime
Maman, maman
Je t'aime passionnément
Je t'aime, je t'aime
Maman, maman
Je t'aime simplement

J'ai pas su trouver les mots
Pour te parler, je sais
Mais je pense être assez grand
Alors aujourd'hui j'essaie
Tu l'as bien compris je crois
Je t'aime en effet
Tu l'as bien compris je crois
Je t’aime pour de vrai (x5)
Tu l'as bien compris je crois
Je t'aime en effet
Tu l'as compris je crois
Je t'aime pour de vrai
Oh Maman
Je t'aime pour de vrai (x2)
Je t'aime, je t'aime pour de vrai

_________________




Citation :
Now, these kids are not destined. In fact, loving each other was a byproduct of their destinies in the sense of their destinies brought them together, but them loving each other actually pushed against their destinies. Their destiny is the mission. Their love distracts from that. The mission wins out. This is their great tragedy. ~ anythingbutgrey, about Cangel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
Louchrist
Cordy&Angel
Cordy&Angel


Féminin
Nombre de messages : 3183
Age : 27
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Les paroles   Sam 14 Juil 2007, 21:21

Très jolies paroles que tu nous fais découvrir, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clement
Cordy&Angel
Cordy&Angel


Masculin
Nombre de messages : 2597
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Les paroles   Sam 14 Juil 2007, 22:18

Oui , c'est aussi une chanson bien de Christophe mae .
Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a.a.k
Jensen Girl
Jensen Girl


Féminin
Nombre de messages : 31378
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Les paroles   Lun 30 Juil 2007, 16:11

Encore une chanson que j'adore vraiment beaucoup!!! Les paroles sont trop vrais, et c'est vraiment dommage que Bush l'ait censurée aux USA. ca lui aurait fait des pieds de l'entendre encore et encore!!!!!

Dear Mr. President - Pink


Dear Mr. President,
Come take a walk with me.
Let's pretend we're just two people and
You're not better than me.
I'd like to ask you some questions if we can speak honestly.

What do you feel when you see all the homeless on the street?
Who do you pray for at night before you go to sleep?
What do you feel when you look in the mirror?
Are you proud?

Refrain:
How do you sleep while the rest of us cry?
How do you dream when a mother has no chance to say goodbye?
How do you walk with your head held high?
Can you even look me in the eye
And tell me why?

Dear Mr. President,
Were you a lonely boy?
Are you a lonely boy?
Are you a lonely boy?
How can you say
No child is left behind?
We're not dumb and we're not blind.
They're all sitting in your cells
While you pave the road to hell.

What kind of father would take his own daughter's rights away?
And what kind of father might hate his own daughter if she were gay?
I can only imagine what the first lady has to say
You've come a long way from whiskey and cocaine.

How do you sleep while the rest of us cry?
How do you dream when a mother has no chance to say goodbye?
How do you walk with your head held high?
Can you even look me in the eye?

Let me tell you 'bout hard work
Minimum wage with a baby on the way
Let me tell you 'bout hard work
Rebuilding your house after the bombs took them away
Let me tell you 'bout hard work
Building a bed out of a cardboard box
Let me tell you 'bout hard work
Hard work
Hard work
You don't know nothing 'bout hard work
Hard work
Hard work
Oh

How do you sleep at night?
How do you walk with your head held high?
Dear Mr. President,
You'd never take a walk with me.
Would you?


---

Je trouve cette chanson vraiment superbe. Je déteste ce massacre et j'adore comme Cabrel nous emmène du point de vue du taureau:

La Corrida - Francis Cabrel

Depuis le temps que je patiente
Dans cette chambre noire
J'entends qu'on s'amuse et qu'on chante
Au bout du couloir ;

Quelqu'un a touché le verrou
Et j'ai plongé vers le grand jour
J'ai vu les fanfares, les barrières
Et les gens autour

Dans les premiers moments j'ai cru
Qu'il fallait seulement se défendre
Mais cette place est sans issue
Je commence à comprendre

Ils ont refermé derrière moi
Ils ont eu peur que je recule
Je vais bien finir par l'avoir
Cette danseuse ridicule...

Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?

Andalousie je me souviens
Les prairies bordées de cactus
Je ne vais pas trembler devant
Ce pantin, ce minus !

Je vais l'attraper, lui et son chapeau
Les faire tourner comme un soleil
Ce soir la femme du torero
Dormira sur ses deux oreilles

Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?

J'en ai poursuivi des fantômes
Presque touché leurs ballerines
Ils ont frappé fort dans mon cou
Pour que je m'incline

Ils sortent d'où ces acrobates
Avec leurs costumes de papier ?
J'ai jamais appris à me battre
Contre des poupées

Sentir le sable sous ma tête
C'est fou comme ça peut faire du bien
J'ai prié pour que s'arrête
Andalousie je me souviens

Je les entends rire comme je râle
Je les vois danser comme je succombe
Je pensais pas qu'on puisse autant
S'amuser autour d'une tombe

Est-ce que ce monde est sérieux ?
Est-ce que ce monde est sérieux ?

Si, si hombre, hombre
Baila, baila
Hay que bailar de nuevo
Y mataremos otros
Otras vidas, otros toros
Y mataremos otros
Venga, venga a bailar...
Y mataremos otros

_________________




Citation :
Now, these kids are not destined. In fact, loving each other was a byproduct of their destinies in the sense of their destinies brought them together, but them loving each other actually pushed against their destinies. Their destiny is the mission. Their love distracts from that. The mission wins out. This is their great tragedy. ~ anythingbutgrey, about Cangel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
clement
Cordy&Angel
Cordy&Angel


Masculin
Nombre de messages : 2597
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Les paroles   Lun 30 Juil 2007, 17:31

A francis cabrel , cette chanson je l'aime ! C'est triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a.a.k
Jensen Girl
Jensen Girl


Féminin
Nombre de messages : 31378
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Les paroles   Lun 08 Oct 2007, 21:45

Bon, excusez le thème pas très réjouissant des paroles, mais c'est adapté à mon humeur. Puis c'est des chansons super belles que je pourrais écouter en boucle:

Sans [re]pères - Sniper

La place d'un père, la place d'une mère dans une famille
La place de deux êtres chers censés s'aimer pour la vie
Unis par leur volonté, par les sentiments en commun
Simplement réunis, on craint rien
Enfin c'est c'qu'on dit mais pas toujours c'qu'on voit
J'ai demandé pourquoi, on m'a répondu c'est la vie
Puis-je donner mon avis ? Faut qu'j'reste en dehors de ça
Quand l'amour s'transforme en haine et qu'on s'déchire devant moi
Voila ce qu'il en est, et c'n'est pas autrement
Qu'on prend tant d'engouement pour l'histoire de mes tourments
Le temps évolue, j'ai fait face aux soucis, j'ai grandi
Maman est là, mais papa est parti et là j'ai compris
Qu't'as préféré tourner la page
J'étais pas du voyage, dire qu'j'te croyais au paradis
Vu qu'l'alcool fait des ravages
Tu t'es pas rattrapé et sans même te retourner
J't'ai vu t'éloigner du rivage
Est-ce dû à ta vie merdique j'en sais trop rien
Dev'nu alcoolique et tu fais du mal aux tiens
Combien de fois tu l'a vexée, combien de fois t'étais pas là ?
Combien de bleus sur ses bras, car quand on aime on n'compte pas ?

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Tout est devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

Oh papa, si j'avais pu j't'aurais dit
Non ne pars pas !
J'étais trop p'tit pour comprendre
J'ai dû grandir sans toi
Même si maman c'est bien occupée d'moi
Il me manquait un repère, un père derrière moi
J'fermais les yeux et j'imaginais ton visage,
J'savais juste que t'étais noir vu mon métissage
A l'école on m'demandait
Ton papa il fait quoi?
Les autres se marraient quand moi je ne répondais pas
Le jour où j'suis tombé sur cette photo de mariage
Le puzzle de ma vie a commencé son assemblage
J'ai enfin su à quoi tu ressemblais
Impossible d'expliquer l'effet qu'ça m'a fait
1990 le téléphone sonne
Après l'orage le soleil rayonne
Mama m'appelle et m'dit : "Quelqu'un veut t'parler !"
J'ai juste entendu : "Allô ?" J'ai compris qui c'était
Quelques semaines plus tard te voilà devant moi
Est-ce la réalité ou c'rêve que j'vis à chaque fois ?
T'es resté huit ans puis t'es r'parti
T'es retourné au pays

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Tout est devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

A la suite de ton départ
J'ai dû m'faire une raison
Quand elle a dit au grand frère,
Maintenant t'es l'homme de la maison
Elle si fière dev'nue la cause de mes souffrances
Devant nous l'air de rien, mais qui pleurait en silence
J'aimerais plus t'en vouloir, à l'inverse de mon coeur
Une rancoeur intérieure d'avoir juste un géniteur
A toutes personnes délaissées, sans présence de darons
Divorcées ou décédées, qu'ont juste hérité d'un nom

Oh papa ! J'ai mis quatre ans pour effacer ma rancune
Un père on n'en a qu'un, une mère on n'en a qu'une
J'ai rangé ma fierté, j't'ai rejoint là-bas
Les larmes ont coulées quand tu m'as pris dans tes bras
Moi j' t'ai r'trouvé, d'autres ont pas eu cette chance
J'leur dédie ce morceau et partage leur souffrance
Ceux victimes d'un abandon, d'un divorce ou d'un décès
Ceux qui vivent avec le coeur blessé

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Tout es devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire au revoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir




Plus je pense à toi - Patrick Fiori

Pour les jours silencieux, où j'écoute tomber la pluie,
Et les matins frileux qui me font regretter nos nuits.
Pour toutes ces différences qui créent l'indifférence, depuis,
Pour les heures passées à regarder tourner l'ennui.

Et les trésors cachés qu'on enterre à jamais sans vie,
Pour tous les souvenirs qui s'ennuient à mourir, et puis,

Plus je pense à toi et plus encore je m'aperçois
Que le temps qui passe ne me guérira pas.
Rien ne te remplace, je manque de toi, je meurs de toi,
Et je m'aperçois que tu manques à l'espace.

Pour cacher mes erreurs que je commets par cœur, et si,
Au profit du bonheur, j'échangeais la douleur sans bruit.
Pour ces sommeils qui dansent, comme des récompenses enfuies,
Comme le bleu des nuances devient gris de souffrance, aussi.

Pour les soleils violets que tu dissimulais meurtrie,
Et les rires empruntés qui te raccrochaient à la vie.

Plus je pense à toi et plus encore je m'aperçois
Que le temps qui passe ne me guérira pas.
Rien ne te remplace, je manque de toi, je meurs de toi,
Et je m'aperçois que tu manques à l'espace.

Laisse-moi respirer, juste une heure encore,
Cette fleur fânée, puisque la mort ennemie a pris l'amour d'une vie.

Plus je pense à toi et plus encore je m'aperçois
Que le temps qui passe ne me guérira pas.
Rien ne te remplace, je manque de toi, je meurs de toi,
Et je m'aperçois, que tu manques à l'espace.

Laisse-moi respirer, juste une heure encore
Cette fleur fânée puisque la mort ennemie a pris l'amour d'une vie.

Pour les jours silencieux, où j'écoute tomber la pluie,
Et les matins de Dieu je te regrette chaque nuit.

_________________




Citation :
Now, these kids are not destined. In fact, loving each other was a byproduct of their destinies in the sense of their destinies brought them together, but them loving each other actually pushed against their destinies. Their destiny is the mission. Their love distracts from that. The mission wins out. This is their great tragedy. ~ anythingbutgrey, about Cangel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
Miss Kitty
Spuffy shippeuse ♥
Spuffy shippeuse ♥


Féminin
Nombre de messages : 11473
Age : 26
Localisation : Sud de la France ^^
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les paroles   Dim 11 Mai 2008, 23:15

C'est pas très joyeux non plus, mais c'est vraiment des chansons qui me tiennent à coeur...

Missing - Evanescence


Please, please forgive me,
S'il te plaît, s'il te plaît pardonne-moi,
But I won't be home again.
Mais je ne rentrerai plus à la maison.
Maybe someday you'll have woke up,
Peut-être un jour tu te seras réveillé,
And, barely conscious, you'll say to no one :
Et à peine conscient, tu ne diras à personne :
Isn't something missing ?
N'y a-t-il rien qui manque ?
You won't cry for my absence, I know –
Tu ne pleureras pas pour mon absence, je sais-
You forgot me long ago.
Il y a longtemps que tu m'as oubliée.
Am I that unimportant... ?
Suis-je tant sans importance... ?
Am I so insignificant... ?
Suis-je si insignifiante... ?
Isn't something missing ?
N'y a-t-il rien qui manque ?
Isn't someone missing me ?
N'y a-t-il personne à qui je manque ?

Refrain
Even though I'd be sacrificed,
Et même si j'étais sacrifiée,
You won't try for me, not now.
Tu n'essaierais pas pour moi, pas maintenant.
Though I'd die to know you love me,
Bien que je mourrais afin de savoir que tu m'aimes,
I'm all alone.
Je suis toute seule.
Isn't someone missing me ?
N'y a-t-il personne à qui je manque ?

Please, please forgive me,
S'il te plaît, s'il te plaît pardonne-moi,
But I won't be home again.
Mais je ne rentrerai plus à la maison.
I know what you do to yourself,
Je sais ce que tu te fais,
Shudder deep and cry out :
Un profond frisson et pleure :
Isn't something missing ?
N'y a-t-il rien qui manque ?
Isn't someone missing me ?
N'y a-t-il personne à qui je manque ?

Refrain

Pour l'écouter : http://fr.youtube.com/watch?v=qpxHzZ11qLo


Mad World - Gary Jules


All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
Their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow

And I find it kinda funny
I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying
Are the best I've ever had
I find it hard to tell you
I find it hard to take
When people run in circles
It's a very, very mad world mad world

Children waiting for the day they feel good
Happy Birthday, Happy Birthday
Made to feel the way that every child should
Sit and listen, sit and listen
Went to school and I was very nervous
No one knew me, no one knew me
Hello teacher tell me what's my lesson
Look right through me, look right through me

And I find it kinda funny
I find it kinda sad
The dreams in which I'm dying
Are the best I've ever had
I find it hard to tell you
I find it hard to take
When people run in circles
It's a very, very mad world... world
Enlarge your world
Mad world


Traduction : Monde de fou

Tout autour de moi, des visages familiers
Des places épuisées
Des visages épuisés

Lumineux et tôt pour leurs courses quotidiennes
N'allant nulle part
N'allant nulle part

Leurs larmes remplissent leurs yeux
Pas d'expression
Pas d'expression

Je cache ma tête, je veux noyer mon chagrin
Pas de lendemain
Pas de lendemain

[ Refrain ]
Et je trouve que c'est assez drôle
Je trouve que c'est assez triste
Les rêves dans lesquels je meurs
Sont les meilleurs j'ai jamais eus
Je trouve que c'est difficile à dire,
Je trouve que c'est dur de prendre
Quand les gens courent en cercle
Mais c'est vraiment
Un monde fou
Un monde fou

Les gosses attendent le jour où ils se sentiront bien
Bon anniversaire
Bon anniversaire

Fait pour sentir la manière dont chaque gosse devrait
S'asseoir et écouter
S'asseoir et écouter

J'allais à l'école et j'étais très nerveux
Personne ne me connaissait
Personne ne me connaissait

Bonjour professeur dites-moi quelle est ma leçon
Regardez à travers moi
Regardez à travers moi

[ Refrain ]

Agrandi dans ton monde
Un monde fou?

Pour l'écouter : http://fr.youtube.com/watch?v=4N3N1MlvVc4

_________________


"We’re all wounded. We carry our wounds around with us throughout life and eventually they kill us. Things happen that leave a mark in space, in time… in us." ~ Brenda Chenowith

~ Spuffy Forum ~ Mon LiveJournal ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spuffy-and-cangel.forumactif.com/index.htm
a.a.k
Jensen Girl
Jensen Girl


Féminin
Nombre de messages : 31378
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Les paroles   Dim 08 Juin 2008, 19:38

Je ne connais pas cette chanson d'Evanescence, mais j'adore Mad World, c'est une chanson sublime en plus

_________________




Citation :
Now, these kids are not destined. In fact, loving each other was a byproduct of their destinies in the sense of their destinies brought them together, but them loving each other actually pushed against their destinies. Their destiny is the mission. Their love distracts from that. The mission wins out. This is their great tragedy. ~ anythingbutgrey, about Cangel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
Sab.
Cordy&Angel
Cordy&Angel


Féminin
Nombre de messages : 3890
Age : 26
Localisation : Belgique , Bruxelles
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Les paroles   Dim 06 Juil 2008, 23:06

Je n'ai pas cette chanson mais juste le texte que je trouve magnifique écrit par Brian Molko ,le chanteur de Placebo.

Modern kids future freaks
Following media beats
Everything is on the screen
Can’t find a space
The computer erased your heart

We are modern kids
Living through a screen

No need to scour the streets
Your father is out drinking while
Your mother is home
Reading the bible
And you are on your own

Go ahead let your sun shine
You’ve got to do it your own way
Run away don’t hesitate
Run away go run away go run away

Tenement kids flying on e
Pretending they don’t give a shit
Dancing for something to be
So out of place
The computer erased their hearts

We are modern kids
Living through a screen

Grabbing today because tomorrow
Is too far away and you are alone

Go ahead let your sun shine
You’ve got to do it your own way
Run away don’t hesitate
Run away go run away

They’re gonna get you
Not gonna let you go
They’re gonna mess you up
Not gonna let you be yourself
They’re gonna tell you
Try to persuade you
They’re always fucking with your head

Run Away …

Go ahead let your sun shine
You’ve got to do it your own way
Run away don’t hesitate
Run away go run away

Run away …
Grabbing today because tomorrow is too far away

_________________


[ t h e o t h e r s i d e ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Kitty
Spuffy shippeuse ♥
Spuffy shippeuse ♥


Féminin
Nombre de messages : 11473
Age : 26
Localisation : Sud de la France ^^
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Les paroles   Ven 24 Oct 2008, 21:28

Une chanson de Grand corps malade que j'écoute très souvent le soir, et tout particulièrement en ce moment... J'adore les paroles :

La Nuit


Ça commence par un moment de flottement quand le soleil recule
Un parfum d’hésitation qu’on appelle le crépuscule
Les dernières heures du jour sont avalées par l’horizon,
Pour que la nuit règne sans partage , elle a gagné , elle a raison
En fait j’aime cette instant , j’ vois le changement d’atmosphère
Et si j’y pense un peu j’ me demande comment ça peut se faire
Ce miracle quotidien ,le perpétuel mystère qui fait qu’en quelques secondes on passe du coté obscur de la terre

Voici une note pour la nuit, les nuits, les miennes les tiennes
Je ne sais pas comment tu les vis moi mes nuits m’appartiennent
Je les regarde je les visite c’est mon royaume mon château
Je les aime et c’est tant mieux parce que j’aime pas me coucher tôt
J’ te parle pas des nuits parisiennes, des lumières et des décibels
J’ préfère celles du silence et d’ la pénombre qui est si belle
J’te parle pas des nuits en boite, celles des branleurs et celles des poufs

Je préfère les trottoirs vides quand la ville reprend son souffle
Comment exprimer ce que la nuit m’inspire
Ce qu’elle nous suggère et ce qu ‘elle respire
Ce moment d’obscurité qui met en lumière nos fissures
L’ambiguïté en manteau noir, la nuit fait peur, la nuit rassure
En tout cas c’ qui est sur c’est qu’elle influence nos cerveaux
Prend pas de grandes décisions la nuit tu sais jamais ce que ça vaut
Pourtant elle peut être parfois un moment d’ extrême lucidité
Et c’est souvent la nuit qu’ tu crois détenir la vérité
Chaque nuit la suspicion fête son anniversaire
Et quand tu croises un mec dans la rue il te matte comme un adversaire
Y’a des regards méfiants, menaçants ou pleins de panique
En tout cas c’ qui est bien la nuit c’est qu’ y a personne sur le périphérique

Et si t’as pas de voiture surtout loupe pas le dernier métro
Sinon tu raques un taxi ou tu dors avec les char - clo
Tu découvres alors que la lune n’est pas toujours blonde
Tu découvres la vraie nuit, son vrai rythme et son vrai monde
C’est vrai que la faune de la nuit est assez particulière
Y’ a ceux qui taffent ,y’a ceux qui sortent pour voir les putes ou boire une bière

La police est là aussi alors on peut se manger quelques claques
Quand on répond un peu trop fort lors d’un contrôle de la BAC
Dans ta nuit la journée qui vient de finir se reflète
Tu fais ton p’tit bilan , journée de galère ou jour de fête
Si t’as peur du lendemain tu penses aux proverbes un peu balourds
« la nuit porte conseil » ou bien « demain il fera jour »
Voici une note pour la nuit, douce nuit d’été, ou longue nuit d’hiver
Nuit calme et reposée ou nuit trop riche en faits divers
Nuit blanche lors d’une nuit noire où même la lune s’est dérobée
J’ te propose juste quelques photos de notre monde , face B
Voici une note pour la nuit qui nous a vu remplir tellement de pages
Qu’à cet instant je la fixe sur ma feuille comme un hommage
Elle offre au poète tellement d’heures sans bruit
A c’ qui parait la nuit tous les stylos sont pris


(Source : http://musique.ados.fr/Grand-Corps-Malade/La-Nuit-t194972.html)


Pour l'écouter = http://fr.youtube.com/watch?v=fHmuz6snEjk

:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spuffy-and-cangel.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les paroles   Aujourd'hui à 23:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Les paroles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paroles
» Les paroles ...
» La poèsie marchombre et belles paroles dans Zouck. <3
» Paroles cultes de fans ...
» PAROLES DE L'OMBRE de Jean Pierre Guéno et Jérôme Pecnard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cangel Best Lovers :: Floodaland :: Tout et n'importe quoi :: Musique-
Sauter vers: